• Durée:
    70 minutes
  • Année:
    2017
  • Genre:
    documentaire
  • Réalisation:
    Alexander Abaturov
  • Scénario:
    Alexander Abaturov
  • Image:
    Artiom Petrov, Alexander Kuznetsov, Alexander Abaturov
  • Son:
    Alexander Kalachnikov
  • Montage:
    Luc Forveille, Alexander Abaturov
  • Production:
    Petit à Petit Production, Sibériade
  • Co-production:
    IDA Studio
  • Festival / Prix:
    SÉLECTION : Berlinale 2018 (Allemagne)
  • Financement:
    CNC

Un long métrage documentaire de Alexander Abaturov

SYNOPSIS

Dima, est mort le 23 mai 2013, à l’âge de 21 ans. Enrôlé dans l’armée Russe,  il est tué d’une balle dans la tête, lors d’une mission spéciale au Daghestan. Pendant que ses parents affrontent le vide laissé par sa disparition, ceux qu’il appelait ses frères, s’entraînent toujours pour la guerre dans des conditions difficiles qui créent un lien puissant entre eux. Ces deux univers se mêlent. Ils racontent la mort et l’absence.

ALEXANDER ABATUROV

Alexander Abaturov est né en 1984 en Russie. Diplômé de l’Université de Gorki, il devient  journaliste après ses études. En 2010, il vient en France et rejoint le Master Réalisation documentaire de Création à l’école documentaire de Lussas. En 2013, il réalise son premier film documentaire, Les Âmes Dormantes sélectionné dans de nombreux festivals et primé au Festival Cinéma du Réel (Prix de l’Institut français). Le Fils est son premier long métrage documentaire.